Ce mot composé de deux racines grecques : « Deinos » et « sauros » signifiant « terribles » et lézards » fut créé par Sir Richard OWEN en 1842 lors de la 1er étude scientifique décrivant « Mégalosaure ».

Ils nous font rêver, ils nous font peur, les dinosaures sont les animaux les plus fascinants, les plus mystérieux qui n'aient jamais existés sur la terre.

Longtemps avant eux certains poissons étaient sortis de l'eau, avaient développé des poumons pour respirer et des pattes pour se déplacer, ces premiers amphibiens s'adaptent à la vie à l'air libre et pondent leurs oeufs dans l'eau.
Leurs descendants les reptiles colonisèrent la terre ferme, ils s'éloignent des cours d'eau et pondent des oeufs à coquille dure « invention » qui leur permettra de dominer la terre.

Ces reptiles ont engendré les plus effrayants des prédateurs et les plus gigantesques des herbivores : LES DINOSAURES.

Leur règne a duré 165 millions d'années, ils disparaîtront soudainement il y a 65 millions d'années.
Cette période de la vie de la terre est l'ère secondaire, divisée en trois parties :
Le trias : -245 à -200 millions d'années.
Le Jurassique : -200 à -145 millions d'années.
Le Crétacé : -145 à -65 millions d'années.
Qu'est ce qu'un dinosaure ?

C'est un reptile particulier avec des pattes verticales sous le corps.

Ils sont classés en deux grands groupes différenciés par la forme de leur bassin :
-Les saurischiens qui ont un bassin proche des reptiles (pubis pointé vers l'avant).
-Les Ornitischiens qui ont un bassin proche de celui des oiseaux (pubis orienté vers l'arrière).

Un dinosaure est exclusivement terrestre.

Il existe environ 1000 espèces de dinosaures, réparties en 50 familles.

Il existe une étonnante diversité de dinosaures les plus petits avaient la taille d'un chat et les plus grands mesuraient jusqu'à 30 m de long et 12 m de haut.

Les herbivores disposaient de tout un arsenal de stratégie et de défense : cornes, cuirasses hérissées de pointes, pique, massue, queue servant de fouet ou grande taille dissuasive. Ils assuraient leur sécurité en se déplaçant en groupe.

Les carnivores dotés d'un cerveau légèrement plus gros que celui des herbivores, étaient bâtis pour capturer, tuer et dépecer. Ils pouvaient mener une stratégie de chasse, seul ou en groupe selon les espèces. Certains étaient armés de griffes redoutables comme le DEINONYCHUS. Ces terribles carnivores possédaient des mâchoires puissantes et des dents tranchantes comme des sabres, l'un des plus féroces prédateurs est le TYRANNOSAURE REX.

Alimentation :

Les carnivores : ils se nourrissaient de la chair des autres animaux qu'ils dévoraient grâce à leurs dents pointues et acérées qui leurs permettaient de couper, scier et trancher à la fois.

Les herbivores : ils se nourrissaient de végétaux, selon les espèces :
Les grands sauropodes type « BRACHIOSAURE » long cou, longue queue, se nourrissaient en arrachant les feuilles à la cime des arbres ou broutaient à même le sol.. Leurs dents étaient fines et situées sur le devant des mandibules.

Les dinosaures à cornes et à collerettes, Cératopciens de type ( TRICERATOPS ) grâce à son bec coupant et à ses dents fonctionnant comme des cisailles, ils consommaient des végétaux aux tiges dures et ligneuses comme les palmiers ou les plantes à fleurs.

Les dinosaures à bec de canard ou « HADROSAURES » avaient de petites dents en forme de losanges imbriqués formant une sorte de meule qui fonctionnait comme une râpe.
Nombre d'entre eux avaient le crâne hérissé de diverses excroissances osseuses le plus original est sans doute le « PARASAUROLOPHUS » dont le crâne était prolongé par une longue crête de près de 2 m.
La reproduction :

Tous les dinosaures pondaient des oeufs.

Les grands dinosaures dont le poids leur interdisait de couver, façonnaient une sorte de cratère avec leurs pattes, et pondaient leurs oeufs en les disposant soit en long, soit en cercle, soit en tas selon les espèces. Ensuite ils recouvraient la ponte de végétaux et de terre formant ainsi un « monticule d'incubation » qui fermentait comme un compost en dégageant de la chaleur qui allait permettre aux oeufs d'éclore.
Nous retrouvons aujourd'hui des sites de pontes à travers le monde, un des plus importants se trouve en France à Mèze où en 1996 fut découvert un gisement extraordinaire, comportant des milliers d'oeufs de dinosaures, depuis pour assurer sa protection un Musée de site a été créé, la recherche et les fouilles sont permanentes.



Comment se passe la recherche des dinosaures ?

L'histoire de la terre est enregistrée dans les roches et c'est grâce à la PALEONTOLOGIE que nous connaissons aujourd'hui l'origine et la vie de la terre depuis 4.5 milliards d'années.
« Paléontologie : l'étude de ce qui est ancien. »
Cette recherche est possible grâce à l'étude des fossiles
Fossiles : restes d'organismes vivants qui se sont minéralisés et transformés en pierre : os, oeufs, végétaux, empreintes…

Les paléontologues sont des chercheurs qui se posent des questions sur l'origine des choses ils traquent le moindre indice pouvant expliquer l'évolution de la vie. Pour cela ils arpentent inlassablement les terrains sur toute la planète à la recherche de fossiles.





La plus grande énigme concernant les dinosaures est la raison de leur disparition. Il n'y a pas de réponse simple à cette question. Retenons les trois hypothèses les plus sérieuses que nous connaissons aujourd'hui :

La thèse impactiste : La terre est heurtée par une météorite dont on retrouve les traces au Yucatan (Mexique), un cratère de 200 km de diamètre creusé par un impact d'une puissance de 5 milliards de fois celle de la bombe atomique d'Irochima.
Conséquences :
Un nuage de poussières obscurci l'atmosphère, la lumière ne parvient plus à la surface de la terre empêchant la photosynthèse et provoquant le dépérissement des végétaux.
Les herbivores seraient morts, suivis par les carnivores.

La thèse volcaniste : une série d'éruptions volcaniques auraient eu lieu en Inde centrale (les Trapps du Deccan) ce super volcan aurait rejeté dans l'atmosphère une masse colossale de poussières et de gaz à plusieurs kilomètres d'altitude. Les conséquences sont les mêmes que celles développées pour l'impact météoritique.

La thèse gradualiste : Bouleversements des écosystèmes dus à des changements graduels de faible intensité : la régression marine aurait mis à nu une grande partie du plateau continental perturbant le climat : les changements de saisons auraient été plus marqués. Ce nouveau climat fut fatal aux dinosaures.

De nombreuses espèces ont disparu en même temps que les dinosaures 75 % de la faune : ammonites, reptiles volants, reptiles marins, rudistes…
Les survivants ont évolués dans les niches écologiques libérées :
Crocodiles, tortues, serpents, oiseaux, certains poissons, insectes, et mammifères, nos ancêtres, dont l'évolution explosive aboutit aux êtres humains qui doivent leur existence d'êtres pensants à la crise qui détruisit LES DINOSAURES.

Avant de disparaître certains dinosaures ont évolués et existent toujours aujourd'hui ce sont : les oiseaux.
En effet les études menées depuis plus d'un siècle sur « ARCHEOPTHETYX » l'oiseau le plus ancien au monde (-150 millions d'années), démontrent qu'avec plus de 35 caractères communs, les oiseaux sont les descendants d'un petit dinosaure carnivore et terrestre du groupe des théropodes.

Alain Cabot directeur du musée parc de Mèze (34) Hérault
MUSEE DES DINOSAURES DE MEZE
SITE OFFICIEL
decouverte et fouilles
les reconstitutions
les fossiles
les oeufs
dinosaure
dinosaures
fouilles enfants
musee de l évolution
info pratique   
liens
  boutique en ligne

DINOSAURE

Le musée parc des dinosaures de Mèze est le plus grand musée de site à oeufs et ossements de dinosaures d'Europe.

scolaires
BROCHURE